fbpx
Blogue

Une robe belle comme une cathédrale

Photo: Creative commons (Pixabay)
Photo: Creative commons (Pixabay)
Écrit par Brigitte Bédard

En faisant ma recherche sur la mode des robes de mariées, vous ne pouvez pas savoir le nombre de niaiseries anti-catholiques sur lesquelles je suis tombée !

 

Chaque site s’en donne à cœur joie à critiquer, blâmer et accuser l’Église. Si la robe de mariée est blanche, nous dit-on, c’est à cause de l’Église catholique, car, c’est bien connu, le blanc, est le symbole de la virginité. Et l’homme, lui, nous raconte-t-on encore, question de nous démontrer encore un peu plus à quel point l’Église est la reine de la bigoterie, lui, l’homme, le marié, n’a-t-il pas besoin d’être vierge ? Ne devrait-il pas, lui aussi, au final, se marier en blanc ?

J’ai eu beau chercher dans le droit canon. Rien. Il n’y avait rien sur ce blanc, symbole de virginité. Une seule chose dans l’Église se rapporte au blanc, il s’agit de la couleur liturgique des jours de fêtes. Le blanc est le symbole de la résurrection, dans le sens de tout ce qui touche Dieu ou s’y approche. C’est tout.

Par contre, je me suis déjà laisser dire que le pape, s’il était tout de blanc vêtu, c’était pour qu’on puisse mieux voir les traces de sang de son martyre… Est-ce prophétique pour celui ou celle qui décide de se marier en blanc ? ◊

À propos de l'auteur

Brigitte Bédard

Brigitte Bédard est journaliste indépendante depuis 1996. Elle vient de publier « J’étais incapable d’aimer. Le Christ m’a libéré » (Éditions Artège), son témoignage de conversion franc et direct.

1 commentaire

  • Autrefois les robes de mariées étaient de couleur. C’est la reine Victoria qui lança la mode du tout blanc au XIXe siècle s’étant elle même mariée en blanc. Depuis, c’est une tradition de se marier en blanc, et le blanc étant la couleur de la pureté, il a été coutume de se marier en blanc lorsque l’on était vierge, et avec une touche de couleur lorsqu’on avait déjà eu des rapports, si l’on puis dire (par exemple des concubins); Cette coutume est plus ou moins passée aujourd’huin bien qu’elle subsite encore parfois. Le mariage doit normalement être le symbole d’une certaine pureté, d’une innocence dans l’amour donné et reçu, de la bonté aussi; Cela rappelle le verset ”
    Et vous, maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Eglise: il s’est donné pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant par le bain d’eau qu’une parole accompagne, car il voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans une ni ride, ni rien de tel, mais sainte et immaculée” Ep 5,25-27.
    Blancheur qu’on retrouve après être passé par le Sang de l’Agneau. Comme quoi, le mariage est beaucoup plus noble que ce qu’on pense habituellement. C’est l’incarnation du Christ sur la terre et la sanctification de l’humanité . Malheureusement, cela est plutôt caché pour le moment.

Laisser un commentaire