fbpx
Blogue

Portovenere

Photo: Portovenere (par Michaël Fortier)
Photo: Portovenere (par Michaël Fortier)
Écrit par Michaël Fortier

Eugenio Montale (Gênes, 1896 – Milan, 1981) est l’un des plus grands poètes italiens du XXe siècle. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1975. Avec Salvatore Quasimodo, autre récipiendaire du Nobel (1959), et Giuseppe Ungaretti il fait partie de ce qu’on a appelé « l’école hermétique italienne ». Le poème de Montale présenté ici est tiré du recueil qui l’a rendu célèbre, Ossi di seppia (Os de seiche, 1925).

 

Portovenere (E. Montale)

 

Là surgit le Triton

de l’onde qui lèche

le seuil d’un temple chrétien,

et chaque heure à venir

est ancienne. Chaque doute

te conduit par la main

ainsi qu’une jeune amie.

 

Là nul ne regarde

ou n’écoute en soi-même.

Ici tu es aux origines

et décider est absurde :

tu repartiras plus tard

pour t’emparer d’un visage.

 

Portovenere

Là fuoresce il Tritone

dai flutti che lambiscono

le soglie d’un cristiano

tempio, ed ogni ora prossima

è antica. Ogni dubbiezza

si conduce per mano

come una fanciulletta amica.

Là non è chi si guardi

o stia di sé in ascolto.

Quivi sei alle origini

e decidere è stolto :

ripartirai più tardi

per assumere un volto.

À propos de l'auteur

Michaël Fortier

Michaël Fortier détient une maitrise en littérature française. Son mémoire porte sur les écrivains catholiques français. Il poursuit des études en droit.

Laisser un commentaire