fbpx
2019-10 Éducation

Le problème de la boite à lunch

lunch-boite
Photo: Matilda bellman/Unsplash
Écrit par Ariane Beauféray

Le retour sur les bancs de l’école, il y a quelques mois, signifie également pour plusieurs le retour de la préparation des boite à lunch des enfants.

C’est bien tentant d’acheter des produits déjà emballés pour se faciliter la tâche… Sandwich, compote, yogourt et jus de fruit. Pellicule étirable, plastique, aluminium, carton et cassez-moi-pas-la-tête!

Y a-t-il moyen de faire un petit peu autrement sans pour autant que ce soit un parcours du combattant?

Parlons contenant

Souvent, ce qui entraine à acheter des portions emballées, c’est tout simplement le manque de contenants pratiques à remplir à portée de main.

Ce texte est tiré du numéro Éducation du magazine Le Verbe, automne 2019. Pour consulter la version numérique, cliquez ici. Pour vous abonner gratuitement, cliquez ici.

Éducation

Évidemment, ce sera toujours plus rapide de prendre une boite de jus du placard plutôt que d’apprendre à nos enfants à remplir une gourde réutilisable puis à mettre leur gourde au lave-vaisselle en fin de journée. Cela dit, acheter des portions emballées est très couteux, encombrant… et très peu écologique.

Voici quelques contenants durables qui vous inspireront peut-être pour la préparation des diners de vos adorables chérubins.

La boite idéale

Les contenants en verre sont pratiques et économiques pour transporter les diners à réchauffer. Mais pour un enfant de six ans, on oublie ça: le verre est bien trop pesant et cassant.

Pour ce qui est du plastique, c’est bien commode, mais comment éviter que la matière du contenant se mêle au spaghetti du midi?

Il existe une troisième option: le métal.

Les contenants en métal sont plus durables, plus solides et plus légers que leurs comparses en verre et céramique. Ils sont par contre beaucoup plus chers que les plats en plastique, mais leur durée de vie et leur recyclage sont incomparables.

Si votre enfant aime manger chaud, pourquoi ne pas opter pour un contenant isotherme? Finie la file d’attente pour le microondes! Quelques marques intéressantes: Lunchbots, Minimal Bottle et Zojirushi.

Pour remplacer la pellicule étirable qui entoure les sandwichs, on peut évidemment se procurer une boite de métal de bon format, ou bien utiliser des emballages en fibre naturelle cirés (les fameux bee wrap) ou des petits sacs refermables. Certaines marques proposent également de jolis sacs à collation, telles que Okö Créations, Lunitouti, La Fabrik Éco, Delycastef ou encore Colibri Canada.

Pour éviter l’accumulation et le lavage de multiples emballages réutilisables, pourquoi ne pas opter pour une boite compartimentée? La boite Planetbox, par exemple, est facile à ouvrir, garde les aliments séparés et n’est composée que d’acier inoxydable. Les enfants peuvent même la décorer d’aimants! Les boites Lunchbots et Life Without Plastic sont de la même qualité, mais les compartiments sont cependant moins étanches. Les boites U-Konserve sont également une option intéressante en raison de leur prix, mais leur couvercle est en plastique.

Finalement, la marque Minimal Bottle produit des boites composées de… résidus de riz! Un matériau léger, très peu couteux et renouvelable. Ces boites vont même au microondes, contrairement aux contenants de métal.

Les gourdes

Vos enfants sont des inconditionnels du yogourt ou de la compote à boire? Remplissez des gourdes Squooshi ou Squeeze. On peut également commander des couvercles pour réutiliser les pots de yogourt en verre de Riviera; bye-bye les pots individuels jetables!

Pour transporter le jus et l’eau, les gourdes de plastique sont souvent la norme. Mais on peut faire autrement. Par exemple, Kleen Kanteen propose une petite gourde en acier inoxydable très pratique pour les tout-petits. Minimal Bottle offre également une belle gamme de gourdes de qualité.

Et le sac à lunch, dans tout cela?

Ah! le fameux sac à trainer qui contient collations et diner. Nos marques canadiennes sont malheureusement peu durables et peu recyclables.

Pourquoi ne pas opter pour un sac cousu par grand-maman? En l’isolant de laine, les aliments restent à la même température pour un bon moment. La marque canadienne Life Without Plastic propose d’ailleurs quelques modèles de sac à lunch en coton biologique et laine. Ajoutez une broderie, et votre enfant a maintenant un sac personnalisé.

La marque SoYoung propose également des sacs au joli design dont l’extérieur est composé de lin plutôt que de plastique. Et U-Konserve produit des sacs à lunch composés de bouteilles de plastique recyclées. Il ne reste plus qu’à trouver un modèle qui plaise à votre coco!

Heureux que Le Verbe existe ? Nous (sur)vivons grâce aux dons généreux de personnes comme vous. Merci de nous aider à produire des contenues de qualité toujours gratuits.

À propos de l'auteur

Ariane Beauféray

Mariée et mère de deux enfants, Ariane est doctorante en aménagement du territoire et développement régional et biologiste de formation. Elle s'intéresse à l'écologie intégrale (protection de l'environnement, du vivant, etc.) et développe de nouveaux outils pour aider la prise de décision dans ce domaine.

Laisser un commentaire