2018-10 Adolescence Édition courante Nos parutions

Adolescence

Photo: Elias Djemil.
Photo: Elias Djemil.
Écrit par Web Mestre

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT CES NUMÉROS

(en cliquant sur les images)

revue_leverbe_automne_2018    magazine_leverbe_autome2018

Ces drôles de bébittes

[présentation du dossier par Antoine Malenfantp. 12-13 de la revue]

Ils ont de longs membres disproportionnés. Ils dorment à des heures impossibles. Ils mangent toujours trop ou trop peu. Ils conversent en onomatopées. Ils se déplacent en hordes. Qui sont ces étranges bébittes, tantôt zombies, tantôt cascadeurs?

Maladroitement, en Église, nous avons pris le mauvais pli de considérer l’adolescence comme une catégorie à séduire, comme une clientèle à recruter. Or, s’il y a bien une chose que les ados réclament, c’est la liberté…

Le Synode ayant lieu cet automne à Rome – intitulé Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel – est une occasion en or pour toute l’Église de réfléchir à cet âge aussi compliqué que porteur des plus belles promesses.

Le zèle des grognons

Avouons-le candidement: malgré eux, les adolescents fougueux nous renvoient au visage nos compromis, nos choix de vie mal assumés, notre faible zèle à nous investir vraiment dans ce qui compte.

Alors, avant de les sermonner (car c’est parfois aussi nécessaire que salutaire), quoi de mieux que d’écouter les ados, prêter l’oreille à ce qu’ils ont à dire (James Langlois, p. 18).

Sans faire l’éloge tous azimuts des ados – après tout, ils sont loin d’être parfaits, ces chers boudeurs –, notre équipe de rédaction a d’emblée tracé cette mise en garde: il ne faut surtout pas faire un dossier sur les adolescents; ou pire encore, un dossier sans les adolescents.

Le gout du risque

Nous avons donc voulu préparer un numéro avec les ados (la nouvelle littéraire «Emma», par Marie Bélanger, 14 ans, p. 14), dans lequel ils sont sujets de réflexions plutôt qu’objets de spéculations ou de remontrances.

La prise de risques est caractéristique de l’adolescence. La vie du jeune séminariste rédemptoriste vietnamien Marcel Van (Olivier de Roulhac, p. 28) en témoigne.

Enfin, l’essai de l’agent de pastorale Alexandre Dutil («Crises et croissance», p. 32) et l’entretien mené par le journaliste Yves Casgrain («L’enracinement de la foi dans la famille», p. 36) font tous deux état de l’urgence de transmettre l’amour du Christ aux ados. Non pas en leur plaquant des formules toutes prêtes à penser, mais en étant d’abord nous-mêmes des témoins crédibles de la mort et de la résurrection du Seigneur dans nos vies.

À propos de l'auteur

Web Mestre

Contenu choisi par notre webmestre.

Laisser un commentaire