Historique

Au printemps 2016, Le Verbe réaffirme sa mission dans un déploiement multimédia sans précédent pour l’organisation. Grâce au soutien de mécènes et de nos lecteurs, les abonnés deviennent des partenaires de cette mission. Dès lors, les contenus sont diffusés gratuitement, et ce, le plus largement possible (radio, magazine, revue et web).

Mais avant d’en arriver là, il faut remonter à l’année 1975… Lors de sa visite à Rome, Paul Bouchard, le fondateur de L’organisme sans but lucratif L’Informateur catholique, reçoit l’interpellation de Paul VI aux chrétiens, les exhortant à s’impliquer dans les moyens de communications sociales, comme une confirmation de son appel. De retour au Québec, il met immédiatement tout en oeuvre, sans argent et sans ressources, pour fonder Spirimedia inc. qui produit une première publication, Esprit Vivant.

Celle-ci a été remplacée en 1981 par le tabloïd bihedomadaire L’Informateur catholique. Ce n’est qu’en 1993 que l’organisme sans but lucratif du même nom a été fondé et a repris la publication à son compte. À l’époque, le périodique était axé sur la nouvelle, l’actualité.

En 1999, L’Informateur catholique est devenu Le NIC (Le Nouvel informateur catholique) et a adopté le format magazine (32 pages), tout en continuant à être imprimé sur du papier journal et à offrir un contenu qui couvrait l’actualité religieuse.

Après le départ à la retraite du fondateur et de la rédactrice en chef, en décembre 2011, le magazine est complètement transformé et prend un nouveau nom, La vie est belle! (10 numéros par année), une publication qui offre un thème différent dans chacune de ses éditions. Une nouvelle formule qui aura duré trois ans avant d’être à nouveau remaniée pour prendre son appellation et sa forme actuelles: Le Verbe.

Laisser un commentaire